Modèles et Formalisme à Evénements Discrets

Responsable : Isabel DEMONGODIN

Mots clés : modèles à événements discrets, vérification, validation, spécification, conception, synthèse, ingénierie des connaissances

Objectif scientifique

Le projet MoFED vise à développer des méthodologies de construction, de vérification et de validation de modèles à événements discrets. Nous retrouvons dans différents domaines, les mêmes classes de modèles avec des techniques d’analyse plus ou moins différentes, que ce soit dans le domaine du génie logiciel, plus précisément dans la spécification et la vérification des systèmes réactifs ou temps-réel, ou dans le domaine de l’automatique et de la productique pour l’étude des systèmes de commande ou l’évaluation de performances. En effet, toute étape de conception (ou d’exploitation) d’un système dynamique (système informatique ou système automatisé) doit comporter les différentes étapes de spécification, validation et implantation, et doit aussi gérer les contraintes liées à la répartition (partage de ressources) et à la synchronisation (communication). Bien que le choix du ou des modèles dépende du système conçu et de ses propriétés à analyser, il est souvent nécessaire de combiner les modèles et les outils d’analyse afin de déterminer les propriétés tant sur le plan comportemental que structurel.

Dans ce contexte pluridisciplinaire, les thèmes développés dans ce projet concernent :
  • les apports théoriques dans les formalismes des systèmes à évènements discrets,
  • la découverte et la structuration de connaissances pour la construction de modèles à évènements discrets,
  • la validation et la vérification de modèles.

Activité de recherche

Parmi les formalismes mathématiques inscrits dans la théorie des systèmes à événements discrets (SED), les modèles dynamiques de spécification à événements discrets (DEVS), les réseaux de Petri (RdP) et les automates constituent les paradigmes à événements discrets privilégiés dans ce projet.

Les activités de recherche développées concernent :
  • Apports et extensions théoriques sur ces modèles : relaxations temporelles, fluidiques ou continues, en conservant une approche évènementielle.
  • Mise en place de passerelles entre divers formalismes SED, tant sur les aspects modèles que sur les méthodes d’analyse qui leurs sont associées.
  • Vérification formelle dans le formalisme DEVS.
  • Synthèse de modèles DEVS et RdP. Méthode de synthèse basée sur la théorie des observations datées