Une femme, une ministre de la Justice. Genre et pouvoir dans les discours de la presse française

Abstract : Elizabeth Guigou, Rachida Dati, Michèle Alliot-Marie et Christiane Taubira ; quatre femmes, ministres sous des gouvernements de droite et de gauche ; quatre femmes aux trajectoires sociales différentes (les unes étant issues de la bourgeoisie, les autres étant de condition initiale plus modeste) ; quatre femmes, dont deux, Christiane Taubira et Rachida Dati sont, respectivement, d’origine ultramarine et maghrébine. Or, ces quatre femmes ont été (ou sont encore, pour Christiane Taubira), ministres de la Justice, assumant de ce fait l’une des fonctions régaliennes de l’Etat et exerçant un pouvoir usuellement associé au masculin. Il est donc intéressant de comprendre comment s’articulent, dans les discours médiatiques, les questions de race, de classe et de genre et de tenter de saisir ce qui prime dans la construction de leur figure politique, de leur (il)légitimité à occuper le poste et de leur (in)capacité à exercer le pouvoir. L’objectif est de penser l’identité politique genrée telle que modulées par d’autres critères identitaires et de comprendre comment, et dans quelle mesure, les représentations médiatiques de ces femmes de pouvoir participent de l’établissement d’une normativité politique genrée.
Document type :
Book sections
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01079420
Contributor : Isabelle Garcin-Marrou <>
Submitted on : Saturday, November 1, 2014 - 7:05:47 PM
Last modification on : Friday, April 19, 2019 - 11:32:08 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01079420, version 1

Citation

Isabelle Garcin-Marrou. Une femme, une ministre de la Justice. Genre et pouvoir dans les discours de la presse française. Gingras, Anne-Marie. Genre et politique dans la presse en France et au Canada, Presses de l'Université du Québec, pp.29-54, 2014, 9782760541290. ⟨http://www.puq.ca/⟩. ⟨hal-01079420⟩

Share

Metrics

Record views

249