Pour une anthropologie du virtuel : Virtuel, jeux vidéo et paradoxe de la simultanéité

Résumé : Cet article propose une approche qui permet de penser l'opération même que porte la virtualisation dans son extension anthropologique. Cette opération est celle de la gestion du paradoxe de la simultanéité. De quoi s'agit-il ? Un homme ne peut être à la fois ici et ailleurs en même temps, ni en deux époques ou deux vitesses, deux échelles à la fois, il ne peut ni faire beaucoup de plus de deux choses à la fois ou être ceci et cela à la fois. Bref, la loi -à échelle d'homme- de notre monde est celle de la non-simultanéité. On peut appeler virtualisation le processus qui permet de desserrer un peu -un peu seulement mais c'est déjà beaucoup- ce paradoxe de la simultanéité. Autrement dit, la question n'est plus tant celle du territoire ou même de l'espace mais bien celle des moyens de relâchement du paradoxe de la simultanéité dans sa dimension spatiale. Ce que font avec efficacité les TIC et singulièrement les " espaces " virtuels de type second life ou les jeux vidéo, car ils sont peut-être les outils les plus performatifs que l'on ait jamais inventés dans la réduction du paradoxe de la simultanéité.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00807238
Contributor : Pascal Robert <>
Submitted on : Wednesday, April 3, 2013 - 10:59:01 AM
Last modification on : Friday, April 26, 2019 - 9:39:35 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-00807238, version 1

Citation

Pascal Robert. Pour une anthropologie du virtuel : Virtuel, jeux vidéo et paradoxe de la simultanéité. MEI - Médiation et information, L'Harmattan, 2013, pp.10. ⟨hal-00807238⟩

Share

Metrics

Record views

370