Prise en compte de l'évolution des concepts dans les systèmes d'organisation des connaissances

Résumé : Dans un article récent, Hjorland (Hjorland, 2009) admet que la compréhension historique et pragmatique des concepts est un point de vue très utile pour la conception, l'usage et l'évaluation des systèmes d'organisation des connaissances. Il affirme, à la lumière de la théorie de l'activité, que les significations des concepts sont dynamiquement construites et collectivement négociées. Le présent article utilise la recherche de Hjorland comme point de départ pour réfléchir à l'aspect dynamique et collectif des significations attribuées aux concepts. Le modèle d'Engeström est utilisé pour analyser deux activités de recherche afin de saisir les processus sous-jacents à la création et à l'évolution des concepts au sein d'une communauté donnée. Le résultat de l'analyse montre que la ou les théories utilisées par les chercheurs pour interagir avec l'objet de l'activité n'expliquent pas à elles seules les significations attribuées aux différents concepts employés comme 'outil' ou étudiés comme 'objet'. Ces significations sont déterminées par l'ensemble des éléments constitutifs du système d'activité. Cette contribution est une tentative de démontrer et d'expliquer l'utilité de la théorie de l'activité dans l'étude de l'organisation des connaissances
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00738688
Contributor : Nabil Ben Abdallah <>
Submitted on : Thursday, October 4, 2012 - 7:17:00 PM
Last modification on : Tuesday, April 23, 2019 - 1:31:30 PM

Links full text

Identifiers

Citation

Nabil Ben Abdallah. Prise en compte de l'évolution des concepts dans les systèmes d'organisation des connaissances. Études de communication - Langages, information, médiations, Université de Lille, 2013, pp.117-137. ⟨10.4000/edc.3886⟩. ⟨hal-00738688⟩

Share

Metrics

Record views

275