Le B2i : outil transparent pour un contenu transparent ?

Résumé : L'idée derrière ce libellé est de dire qu'il y a une confusion quand le but de l'enseignant est de rendre les compétences informatiques transparentes dans la tâche. Le B2i est-il là pour formaliser la présence d'items de compétence ici et maintenant plutôt que d'autres en amont ? ou bien pour inviter l'enseignant à prendre en compte, dans sa pratique d'éducation, un certain nombre d'items considérés comme « compétences minimums » voire comme « compétences suffisantes » ?
Type de document :
Communication dans un congrès
Bernard André, Georges-Louis Baron, Éric Bruillard. Premières journées francophones de didactique des progiciels, 2003, Paris, France. 2003
Liste complète des métadonnées

https://edutice.archives-ouvertes.fr/edutice-00144591
Contributeur : Leila Walha <>
Soumis le : vendredi 4 mai 2007 - 00:37:14
Dernière modification le : mardi 10 octobre 2017 - 11:22:19

Fichiers

Identifiants

  • HAL Id : edutice-00144591, version 1

Collections

Citation

Jacques Béziat. Le B2i : outil transparent pour un contenu transparent ?. Bernard André, Georges-Louis Baron, Éric Bruillard. Premières journées francophones de didactique des progiciels, 2003, Paris, France. 2003. 〈edutice-00144591〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

317

Téléchargements de fichiers

188