Le LACITO (Langues et Civilisations à Tradition Orale) est une Unité Mixte de Recherche du CNRS (UMR 7107) dont les tutelles universitaires sont la Sorbonne Nouvelle-Paris 3 et l’INALCO.

Le LACITO est un laboratoire de recherche pluridisciplinaire (linguistique et anthropologie) qui se consacre prioritairement à l'étude des langues à tradition orale. Ses recherches s'appuient sur des enquêtes de terrain dans diverses aires linguistiques et culturelles.

Les enquêtes menées donnent lieu à des publications approfondies, des articles de synthèse, des contributions qui participent à l'actualité des sciences du langage, sans contrainte d'école ni de schématisme théorique. Elles permettent aussi de nourrir d'importantes bases de données en ligne, dont la base PANGLOSS du LACITO qui donne accès à des extraits choisis et commentés de langues rares.

Les recherches au LACITO portent sur les langues du monde, et spécialement sur les langues rares ; mais aussi sur des problèmes d’anthropologie qui touchent de près aux faits linguistiques. Ces recherches s'appuient sur des enquêtes de terrain dans diverses aires linguistiques et culturelles : océanienne, tibéto-birmane, chamito-sémitique, dravidienne, balkanique, ...

Les axes de recherche du LACITO sont les suivants :

• Axe 1 - Description et corpus Décrire les langues, sous toutes leurs formes, est le fondement même de l'activité linguistique. Seules des descriptions approfondies, réalisées au fil d'années de recherche auprès des locuteurs, permettent d'étendre ensuite la recherche linguistique à la comparaison des langues, que celle-ci se fasse dans une perspective historique ou typologique. Depuis plusieurs décennies, les membres du Lacito étudient essentiellement des langues encore non documentées, ou très peu décrites, souvent menacées d'extinction due à un faible nombre de locuteurs ou à des situations de multilinguisme déséquilibré qui les fragilisent au profit de langues de grande communication.

• Axe 2 - Typologie et Linguistique historique

• Axe 3 - Anthropologie et linguistique