Le CESSMA, Centre d’études en sciences sociales sur les mondes africains, américains et asiatiques, est une unité mixte de recherche créée en 2014 à triple tutelle : l’Université Paris Diderot, l’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco), l’Institut de recherche pour le développement (IRD). Plus précisément, l’unité mixte est issue de la réunion de trois équipes : l'unité de recherche SEDET (Sociétés en développement : Études Transdisciplinaires), EA4534 de l'Université Paris Diderot, l'unité de recherche HSTM (Histoire, Sociétés et Territoires du Monde), EA4511 de l'INALCO, et un groupe de chercheurs de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) venus de l’UMR 201 Développement et Sociétés (DEVSOC).

Le laboratoire a pour mission l’analyse des configurations historiques et spatiales des dynamiques de développement et de mondialisation. Qu’ils viennent de la tradition des aires culturelles ou des études sur le développement, l’ensemble des membres de l’unité partagent une même pratique des sciences sociales marquée par l’interdisciplinarité, le comparatisme et le dialogue avec les partenaires scientifiques des mondes qu’ils étudient. L’unité est multidisciplinaire et rassemble historiens, géographes, sociologues, anthropologues, économistes, démographes et urbanistes. L’équipe d'accueil doctorale rassemble également des doctorants spécialisés en sciences sociales et humaines sur des aires culturelles extra-européennes. Les terrains d’enquête sont en Amérique centrale et du Sud, en Afrique et dans le monde arabe, en Asie du Sud, du Sud-Est et en Asie orientale.

L'accent est mis sur des recherches pluridisciplinaires et comparatives à l'échelle mondiale. Ces objectifs expliquent l'importance des liens tissés par le laboratoire au plan national et international avec des établissements universitaires ou de recherche.

L'unité de recherche CESSMA est structurée en axes thématiques, au nombre de trois. Ces axes ne sont pas des équipes en elles-mêmes mais bien les parties d'un tout. Ils sont donc en interrelation permanente. En parallèle de ces axes, un séminaire central commun à tous les membres de l'équipe (chercheurs statutaires, associés et doctorants) assure une unité de réflexion et constitue un lieu d'échange important. Les axes thématiques du CESSMA sont :

  • Axe n°1 : « Normes, circulations, acteurs »
  • Axe n°2 : « Production, politiques et pratiques de la ville »
  • Axe n°3 : « Construction et usages des savoirs »