déposer
version française rss feed


L'archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion d'articles scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, et de thèses, émanant des établissements d'enseignement et de recherche français ou étrangers, des laboratoires publics ou privés.

Derniers Dépôts 
Chimie
Économie et finance quantitative
Informatique
Mathématiques
Physique
Planète et Univers
Science non linéaire
Sciences cognitives
Sciences de l'environnement
Sciences de l'Homme et Société
Sciences de l'ingénieur
Sciences du Vivant
Statistiques
La thèse se propose de faire une incursion dans la pensée esthétique du fin XVIIe siècle-début XVIIIe, c'est-à-dire dans les débuts de cette nouvelle discipline en tant que science à part. Les contributions de Jean-Baptiste Dubos à la naissance de cette discipline sont massives, donc ce philosophe de l'art retient et mérite toute notre attention. D'abord, grâce à la Querelle des Anciens et des Modernes, son esprit s'enrichit et se forme, ses connaissances se multiplient de façon à lui permettre de réaliser une synthèse, dans son système d'esthétique, de la riche palette eidétique déployée jusqu'à lui. Ayant comme point de départ le cartésianisme, dont il se distingue entièrement, et dont il hérite uniquement le dogmatisme (l'universalité), cette fois-ci appliqué au sixième sens, celui qui juge de la valeur d'une œuvre artistique, il aboutit à s'ériger en auteur d'un courant opposé, apparenté au sensualisme. L'éloge des sens, au détriment de la raison, qui sont impliqués dans le jugement de goût du public invité à la diffusion de l'art, témoigne d'une coupure entre les époques ; la nouvelle ère appartient à Dubos et à ses disciples, qui répondent même des territoires étrangers, de l'Angleterre et même d'Allemagne. Les cinq parties de la thèse contiennent la description de la marche en avant, des pas de géant effectués dans le domaine des idées esthétiques par l'abbé Dubos. Si, dans la première partie, à l'occasion de la Querelle des Anciens et des Modernes, on découvre une rupture au sein des notions ; la notion de climat étant le noyau d'une théorie esthétique formulée avec le plus grand soin de détail par Dubos ; on découvre donc aussi une focalisation sur le sujet, créateur ou récepteur, siège du sentiment, la deuxième partie vient pour continuer à relever les mérites de Dubos, qui rend possible une attitude différente du public, public qui ne cherche plus l'instruction dans l'art, mais le plaisir, né de la satisfaction du besoin d'être occupé. Les trois autres parties explorent d'une façon plus profonde l'apport esthétique de Dubos : la critique psychologique, la critique scientifique et la critique comparée poésie/peinture. Les qualités de bon psychologue de Dubos, qui plonge dans l'âme du public au moment où il est attendri, rendent possible une meilleure création du génie, qui sait désormais s'adresser au public, de façon émouvante. À cet usage, Dubos formule une théorie du plaisir de l'art, du beau artistique et de l'émotion, qu'il incorpore de façon soudée à son système. Dans la quatrième partie, la critique scientifique, Dubos sonde l'âme du génie, le créateur surpris dans l'enthousiasme nécessaire à la naissance de l'œuvre d'art véritable, créée en vue de plaire. Lors du devenir du génie, les causes formatrices comme les causes morales ou les causes physiques se veulent responsables de ses productions artistiques, poésies ou peintures. De ces dernières nous nous sommes occupés dans la cinquième partie, en réalisant un parallèle, non seulement chez Dubos, mais aussi chez ses successeurs, comme Lessing, prioritairement. Une conclusion nous rappelle les mérites de l'abbé Dubos dans la fondation de l'esthétique moderne.
La question de la juridiction compétente à l'égard des litiges relatifs aux personnels des services publics a donné lieu, depuis près d'un demi-siècle, à une jurisprudence fort complexe. La règle posée par le législateur dans l'article L 511-1 al. 7 du Code du travail, selon laquelle ces personnels, lorsqu'ils sont employés dans les conditions du droit privé, relèvent de la compétence des conseils des prud'hommes, explique la complexité du problème. Il résulte simplement de l'article précité que les conseils des prud'hommes statuent sur les litiges individuels opposant les personnels des services publics à leurs employeurs, lorsqu'ils sont employés dans les conditions du droit privé ; mais, encore faut-il déterminer au préalable si l'on est en présence d'une relation de droit privé ou de droit public. L'étude se donne d'abord pour objet de mettre en évidence ce type de disparités, de bien cerner leurs implications pratiques et de proposer des pistes de solutions en vue d'une simplification du droit applicable. Elle se propose également d'essayer de mesurer quel est, en pratique, le degré de connaissance réelle des règles juridiques applicables, tant par les personnels que par les gestionnaires des services et, de manière plus générale, de déterminer quelles sont les difficultés concrètes, liées à la compétence juridictionnelle, qui se posent à l'intérieur des services. L'objectif est d'apporter un éclairage sur la question de la détermination du juge compétent sur un double plan : celui de l'état du droit positif et celui de l'application effective de ce droit.
Qui s'engage au sein des organisations de jeunesse des deux principaux partis politiques français ? Quelles sont les caractéristiques sociales des membres des Jeunes populaires (UMP) et du Mouvement des jeunes socialistes ? Et, au-delà de la description, que nous apprend cette perspective ? D'abord, explorer les propriétés sociales des membres des JP et du MJS permet de rappeler l'hétérogénéité de " la jeunesse ", et de se demander, alors, de quelle jeunesse il s'agit ici. On verra dans une première partie que les Jeunes populaires et les Jeunes socialistes, comme tous les militants, ne sont guère représentatifs au sens sociologique du terme. Ils incarnent en revanche la vision dominante de la jeunesse, ce qui est à lier avec la manière dont les partis envisagent l'action publique en direction des jeunes. Ensuite, souligner dans un deuxième temps les écarts entre jeunes de gauche et jeunes de droite conduit, d'une part, à éprouver la solidité des " variables lourdes " (classe sociale, religion...) de la sociologie électorale. D'autre part, et c'est un peu plus original, cela permet dans un troisième temps de poser la question des liens entre les caractéristiques des institutions militantes et l'homogénéité ou hétérogénéité sociale de leurs membres. Sawicki et Siméant (2009) formulent en effet l'hypothèse selon laquelle une organisation militante fortement institutionnalisée pourra fonctionner avec des participants très divers, tandis qu'un groupe plus informel reposera davantage sur les similitudes entre ses membres.
À l'attention du déposant 
  • Le dépôt doit être effectué en accord avec les co-auteurs et dans le respect de la politique des éditeurs
  • La mise en ligne est assujettie à une modération, la direction de HAL se réservant le droit de refuser les articles ne correspondant pas aux critères de l'archive (voir le guide du déposant)
  • Tout dépôt est définitif, aucun retrait ne sera effectué après la mise en ligne de l'article
  • Consulter le ManuHAL
  • Les fichiers textes au format pdf ou les fichiers images composant votre dépôt sont maintenant envoyés au CINES dans un contexte d'archivage à long terme.
À l'attention des lecteurs 
  • Dans un contexte de diffusion électronique, tout auteur conserve ses droits intellectuels, notamment le fait de devoir être correctement cité et reconnu comme l'auteur d'un document.
Conditions d'utilisation 
  • Les métadonnées de HAL peuvent être consultées de façon totale ou partielle par moissonnage OAI-PMH dans le respect du code de la propriété intellectuelle ;
  • Pas d'utilisation commerciale des données extraites ;
  • Obligation de citer la source (exemple : hal.archives-ouvertes.fr/hal-00000001).

  Déposer
Identifiant
Mot de passe
s'inscrireretrouver son mot de passe
  Documents avec texte intégral
318317
  Evolution des dépôts
  Contact
 - support.ccsd.cnrs.fr
 - 
  Actualités
Ralentissement du service modération (02/09/2014)
Nous résorbons le retard accumulé pendant les vacances scolaires. Merci pour votre patience
Quelques nouvelles de HAL v3 (10/07/2014)
Les nouveautés de HAL v3 (27/06/2014)
La première réunion du Comité Scientifique et Technique (11/06/2014)
  À voir

tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...