déposer
version française rss feed
HAL : hal-00624440, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
L'Information psychiatrique 87, 4 (2011) 279 à 282
Transidentité : de la théorie à la politique.
Karine Espineira 1
(04/04/2011)

Du décret franc¸ais du 10 février 2010 aux travaux de réécriture lancés par le DSM et la CIM, les questions transidentitaires doivent être discutées, appréhendées sur le plan théorique aussi bien que politique. Le schisme entre les associations d'usagers, les trans' en demande et/ou en obligation de suivi, et les équipes hospitalières spécialisées dans la prise en charge de ce public, pour le cas de la France tout particulièrement, a une histoire intimement liée à un ordre présumé du social et de ses acteurs en termes de genre dans une vision binaire de la société. La demande de reconnaissance de savoirs, d'expertises du terrain transidentitaire s'est heurtée, dès le début des années 1980, au bouclier thérapeutique, que l'on peut définir comme l'argument ultime de l'instance médico-légale en charge du sujet transsexe, écartant les autres sujets/trajets trans', pour mettre à distance toute intervention du politique, des sciences humaines et sociales dans ce qui est devenu un paradigme théorique : le changement de sexe est d'abord un changement culturel de genre. Enfin, l'instance médicolégale s'efforce d'ignorer sa propre politisation et militance. Partagé entre la volonté de résister et de participer face/avec un protocole inadapté, inefficace et culturellement obsolète, le terrain a connu ses propres mouvements s'interrogeant, s'interpellant sur l'esprit de la méthode. La question trans' compte désormais autant de politiques que de groupes. La théorisation du fait trans', trouve sa légitimité non pour revenir seulement sur l'inégalité homme/femme, mais pour lutter du même élan contre toute forme d'inégalité et de stigmatisation. Le terrain transidentitaire s'est profondément transformé, les outils pour l'appréhender comme le paradigme théorique lui-même, se doivent une chose : évoluer.
1 :  Information, Milieux, Médias, Médiations (I3M)
Université Nice Sophia Antipolis [UNS] : EA3820 – Université de Toulon : EA3820
Sciences de l'Homme et Société/Sciences de l'information et de la communication
transsexualisme – identité sexuée – représentation sociale – culture – association
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
TransidentitA_de_la_thA_orie_a_la_politique.pdf(183.7 KB)

tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...